Communiqués de presse publiés en 2015

Panne de la Station d'épuration du Baobab – Les services de l'Etat et le SIEAM mobilisés pour un retour progressif à la normale

 
 

Suite aux problèmes techniques qu'a connu la station d'épuration du baobab la semaine dernière, entraînant des rejets d'eaux usées non traités dans la mangrove, les services de l'Etat et le SIEAM ont mobilisé d'importants moyens pour rétablir une situation normale.

Dans le cadre du suivi de cet épisode, les services de l'Etat ont ordonné des actions correctives qui ont permis de délester les rejets sur une filière alternative de traitement, libre sur le site de la station, prévue pour les arrêts programmés de maintenance et capable de traiter les eaux usées dans le respect des normes. Grâce notamment à l'installation en entrée de station de nouvelles pompes qui étaient stockées sur les installations d'épuration de DEMBENI, il a été possible dès le vendredi 20 février en soirée de stopper tout déversement dans le milieu.

L’ARSAgence Régionale de Santé Océan Indien a effectué des prélèvements le mardi 24 février 2015, sur les sites de baignade situés à proximité immédiate de la station du Baobab. Les résultats des analyses n'ont pas révélé de pollution microbiologique en lien avec le rejet d’eau usée qui avait pris fin le 20 février 2015.

Néanmoins en raison des fortes pluies qui ajoutent des débits et des charges dans la station et pourraient perturber son fonctionnement, l'interdiction de baignade est maintenue jusqu'à ce que tous risques de pollution soient écartés. La population est invitée à respecter ces consignes jusqu'au retour complet à la normale.

> CP DEAL - point de situation - STEP BAOBAB 2 03 2015 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb